De l’emballage alimentaire à l’outil marketing

24 mars 2021

De la préservation du produit à sa mise en rayon, les objectifs et normes liés à l’emballage alimentaire sont nombreux. Cet emballage permet également d’accroitre la notoriété de votre entreprise et de renforcer votre image de marque.

Les missions et fonctionnalités principales de l’emballage alimentaire

Rappelons déjà les fonctions principales d’un emballage alimentaire, celui-ci doit avant tout :

  • Contenir un produit
  • Éviter toute contamination de ce dernier
  • Faciliter son transport
  • Permettre et faciliter également son stockage, son étalage ainsi que sa distribution

Face à des consommateurs pour qui l’hygiène est primordiale dans tout achat, il lui faut convaincre et rassurer, tout en étant en parfait accord avec la législation concernée. Cette dernière peut souvent varier, que l’on se trouve dans le frais, le surgelé ou bien l’épicerie (les trois sous-catégories principales du secteur alimentaire).

Dans cette même optique, veilliez à ne pas oublier les mentions obligatoires. Sur une étiquette ou directement inscrites sur votre emballage, pensez à indiquer :

  • La dénomination du produit
  • La liste des ingrédients et la quantité pour chacun
  • Le poids
  • Les informations nutritionnelles
  • La DLC (date limite de consommation)
  • Le numéro de lot de fabrication
  • Ainsi que l’identité de votre entreprise bien sûr

Depuis quelques années, l’emballage alimentaire se doit aussi de constituer un levier de communication et de marketing, favorisant l’expérience client au profit de l’image de marque… C’est la notion récente de « packaging* ».

*Le packaging correspond à l’emballage, prenant en compte la fonction communication de l’entreprise.

 

Passer du simple emballage à l’outil marketing… Simple, efficace et peu coûteux !

Outre ces premières fonctions, relativement formelles, l’emballage publicitaire doit aujourd’hui être considéré comme un outil de communication. Un outil à moindre frais, puisqu’il s’agit simplement d’optimiser une dépense, déjà prévue, pour les ventes de votre entreprise. Personnaliser votre emballage à l’image de votre société, au moment de vous fournir, semble être primordial. N’oubliez pas d’indiquer vos coordonnées et réseaux sociaux si vous en possédez, l’objectif étant de créer ou de renforcer le lien avec vos clients.

Dans un second temps, optez pour des matériaux en adéquation avec votre image de marque, privilégiez des emballages recyclables si vous encouragez la consommation de fruits et légumes bio par exemple. Aussi, favorisez un emballage transparent, les consommateurs sont aujourd’hui plus soucieux de ce qu’ils mettent dans leurs assiettes, ils apprécieront l’honnêteté et la visibilité sur ce type d’emballage.

Enfin, et dans une contrainte de différenciation et d’expérience client, il vous faudra aussi faire preuve d’originalité. Cela peut tout simplement passer par :

  • Un logo quelque peu « atypique »
  • L’impression d’un dessin ou d’une illustration représentative de votre enseigne sur l’emballage
  • L’inscription d’une anecdote
  • Quelques mots sur votre storytelling*
  • L’ajout d’un petit accessoire, un ruban par exemple…

Quel que soit votre secteur d’activité, c’est en prenant en compte ces différents éléments marketing que votre emballage alimentaire se démarquera, amusera pour finalement marquer davantage l’esprit de vos clients. D’un simple contenant, il deviendra ainsi un véritable ambassadeur pour votre enseigne.

*Le storytelling est une technique commerciale qui consiste à raconter une histoire, c’est-à-dire à ajouter une dimension fictive et rassurante à l’argumentation de vente liée à votre entreprise.