L’actualité 2022 sur l’emballage

6 mai 2022

  Alors, quelle est l’actualité 2022 sur l’emballage ?

De nouvelles données révèlent que la demande des consommateurs d’emballages écologiques et durables s’est révélée remarquablement forte au cours de ces dernières années.

 

Aujourd’hui, Trivium Packaging (leader mondial des emballages métalliques), publie son rapport sur la consommation verte mondiale 2022. Fondé sur une enquête menée auprès de plus de 15 000 consommateurs. Notamment à travers l’Europe, l’Amérique du Nord et l’Amérique du Sud. L’étude avait pour but de connaître leurs valeurs et de leurs habitudes en matière d’emballage durable. Et notamment leur volonté et leur intérêt à payer plus cher pour un emballage écologique.

L’étude a révélé une augmentation de l’engagement des jeunes consommateurs pour un mode de vie durable. 86 % des 45 ans et moins sont prêts à payer plus cher pour un emballage durable. Les consommateurs ont renforcé leur engagement en faveur de l’environnement. Ils continuent de montrer l’exemple en récompensant les marques qui adoptent l’emballage durable.

Nous savons également que 70 % s’identifient comme sensibles à l’environnement, soit 3 % de plus 📈 que l’an dernier (2021). Selon de nouvelles données, 68 % des sondés ont choisi un produit en fonction de ses caractéristiques en matière de durabilité au cours des six derniers mois. Les deux tiers des consommateurs s’identifient donc comme sensibles à l’environnement. Entre-temps, 74 % ont exprimé leur intérêt pour acheter des produits dans des emballages réutilisables.

Les marques risquent de perdre de la valeur si elles ne répondent pas à la demande des consommateurs. Les consommateurs sont 57 % moins susceptibles d’acheter des produits dans des emballages qu’ils jugent nocifs pour l’environnement.

« Les marques qui adoptent une approche plus holistique de la durabilité en intégrant les matériaux d’emballage dans leur circuit d’entreprise peuvent aider à faire de l’idée une réalité et renforcer leurs références en matière de durabilité », souligne Michael Mapes, PDG de Trivium Packaging

A retenir ⤵️ car nous en apprenons beaucoup de l’actualité 2022 sur l’emballage…

  • 86 % des consommateurs chez les jeunes générations (45 ans et moins) se sont montrés disposés à payer plus cher pour un emballage durable.
  • 57 % des consommateurs sont « moins susceptibles » d’acheter des produits avec des emballages nocifs.
  • 74 % des consommateurs sont intéressés par l’achat de produits avec des emballages réutilisables.
  • 68 % des consommateurs ont choisi un produit en fonction de ses caractéristiques en matière de durabilité au cours des six derniers mois.

75 % des Français sont d’accord avec l’idée d’interdire le plastique à usage unique.

D’après une enquête Ipsos (entreprise de sondage), nous savons que les Français souhaitent plus de mesures pour bannir le plastique. Et ils ne sont pas les seuls. Réalisée dans vingt-huit pays du monde, cette étude note une volonté générale des citoyens de limiter l’usage du plastique.

En matière de lutte contre la pollution plastique, les Français se disent prêts à accepter de nombreuses mesures. À commencer par le plastique à usage unique, 75 % se déclarent en faveur de son interdiction. Selon cette enquête plus de la moitié (52 %) d’entre eux estime qu’il est ” très important” d’instaurer un traité international pour combattre la pollution plastique. Quand seulement 6 % rejettent fermement l’idée. Et vous, qu’en pensez-vous ?

Nous savons aussi que huit sur dix d’entre eux (86 %) estiment que la réduction, la réutilisation et le recyclage de cette matière revient en priorité aux fabricants et aux détaillants des secteurs concernés. Mais les Français interrogés estiment également que cela passe par un effort de la part des consommateurs. 80 % des Français déclarent préférer acheter des produits avec le moins d’emballage plastique possible. À l’inverse, un Français sur dix (12 %) affirme ne pas faire attention aux emballages des produits qu’il achète…

Le décret relatif à la proportion minimale d’emballages réemployés à mettre sur le marché annuellement a été publié. Un taux de 10 % est visé pour 2027.

Publié le 9 avril 2022, le décret n° 2022-507 détermine le chemin pour atteindre le taux de 10 % d’emballages réemployés à mettre sur le marché en 2027, en accord avec l’article 67 de la loi « Antigaspillage« . Les principales concernées sont les entreprises productrices. En effet, cela dépend de la taille de l’entreprise. Dès lors qu’elle met sur le marché au moins 10 000 produits emballés par an.

Par exemple, pour les producteurs dont le chiffre d’affaires annuel est inférieur à 20 millions d’euros, l’objectif intermédiaire est de 5 % en 2026. Pour ceux réalisant un chiffre d’affaires de 20 à 50 millions  d’euros, les 5 % sont à atteindre en 2025 et un palier est fixé à 7 % en 2026. Pour ceux dont le chiffre d’affaires dépasse les 50 millions d’euros, quatre étapes sont définies,  5 % en 2023, 6 % en 2024, 7 % en 2025 et 8 % en 2026. 

Voilà ce que nous a réservé l’actualité 2022 sur l’emballage ! 

Si vous avez lu cet article en entier, n’hésitez pas à regarder nos précédents articles blog, cela peut également vous intéresser. 👍